Financé par

Commission européenne DG ECHO

Suite aux décisions du Sommet extraordinaire des Chefs d’État tenu à Nouakchott le 2 juillet 2018, le Secrétariat permanent du G5 Sahel a proposé le lancement d’un programme d’urgence sur les volets infrastructures, gouvernance, résilience et développement humain, dans les régions fragiles frontalières de la Mauritanie, du Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad, dans le cadre du Programme d’investissements prioritaires (PIP). Ce programme vise à agir sur les causes profondes de la vulnérabilité et élaborer une approche globale pour la résilience en agissant sur les besoins urgents, tout en veillant à construire les capacités des acteurs et communautés locales à renforcer leurs moyens d’existence et mettre en place des activités de conciliation et prévention des conflits.

Dans le cadre de la conception du programme, l’expertise technique du Groupe URD a été sollicitée pour assister la Commission européenne dans la formulation des lignes directrices de l’Appel à Manifestation (AMI). Ce travail a démarré par l’organisation, l’animation et la facilitation d’un atelier visant à alimenter l’analyse, en présence d’experts, afin ensuite de rédiger des lignes directrices puis fournir une analyse des besoins et une cartographie des différentes interventions dans les zones.

Réalisé par

Johanna Baché

Chargée de recherche, évaluation, formation (depuis 2013)

François Grünewald

Directeur Veille et Prospective (salarié depuis 2009)