Financé par

Commission européenne (DG ECHO)

Soutenir le travail en cours de la task Force LRRD au sein de la Commission européenne

Une task force LRRD (Linking Relief Rehabilitation and Development) a été constituée au sein de la Commission européenne, afin de participer à l’élaboration de cadres opérationnels sur ce sujet.

Le Groupe URD a soutenu ce processus, en réalisant une étude dont les objectifs furent de :

  • Repérer, documenter les bonnes pratiques et processus mis en place, les opportunités et facteurs favorables, pour une meilleure opérationnalisation des cadres politiques et conceptuels existants en matière de LRRD ;
  • Faciliter le travail de la task force pour la rédaction de Guidelines Opérationnelles LRRD, à l’usage des praticiens du développement et de l’humanitaire de la Commission, au siège, mais surtout au niveau du terrain.

Plus concrètement, ce travail a permis de fournir une analyse critique des bonnes pratiques, des opportunités et des facteurs favorisant une meilleure articulation entre interventions humanitaires et de développement. Il s’est également intéressé aux blocages et contraintes expérimentés sur le terrain, et aux alternatives pour les surmonter.

Renforcer les outils et politiques européennes sur le LRRD

La constitution de cette task force s’est insèré dans un travail plus global au sein de la Commission sur les questions LRRD, avec 3 axes prioritaires :

  • Le développement de politiques et la mise à jour du cadre conceptuel (chantier en grande partie achevé avec l’adoption de la Communication Résilience en octobre 2012)
  • La mise au point d’outils adaptés à l’approche LRRD, notamment au niveau des instruments financiers
  • Collecte des bonnes pratiques au niveau pays/région et soutien éventuel au terrain.

Réalisé par

François Grünewald

Directeur général et scientifique (depuis 2009)