Financé par

Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD)

A la demande du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), deux chercheurs du Groupe URD ont été au Myanmar pour conduire une mission d’appui à la mise en place d’indicateurs pour le système de suivi – évaluation du cluster CWGER (Cluster Working Group on Early Recovery).

Ce cluster, chargé des activités de « relèvement précoce », fut mis en place suite au cyclone Nargis. Il est principalement mené par le PNUD et plus particulièrement par le Bureau pour la Prévention des Crises et le Relèvement, commanditaire de cette étude.

Cette mission a plusieurs objectifs :

  • Proposer une liste d’indicateurs qui permettent une mesure systématique des impacts des activités de Relèvement Précoce au Myanmar, ainsi que l’identification des besoins non couverts ;
  • Établir des recommandations pour la mise en place d’un système fonctionnel de suivi et d’évaluation des activités de Relèvement Précoce au Myanmar ;
  • Renforcer la compréhension du suivi et de l’évaluation par les différents acteurs impliqués dans le Relèvement Précoce au Myanmar ;
  • Contribuer au développement d’une boîte à outils générique – dépassant le cadre du Myanmar et du cyclone Nargis – pour le suivi et l’évaluation des impacts des activités de Relèvement Précoce.

Réalisé par

VL
Valérie Léon

Chargée de recherche et d’évaluation

Bonaventure Sokpoh

Chargé de recherche Sécurité alimentaire et référent Sahel (2002-2018)