Auteur

Cécile Le Grix

Définitions et principes liés à l’innovation dans le secteur humanitaire

How can innovation deliver humanitarian outcomes? Challenges and Approaches for Humanitarian Innovation Policy, B. F. Nielsen, K. B. Sandvik, M. G. Jumbert, Policy Brief 12, Peace Research Institute Oslo (PRIO), juin 2016, 4 p.
Cette analyse montre comment les innovations humanitaires devraient être envisagées pour être le plus efficace possible. Ainsi, il est nécessaire que toute innovation parte des besoins des populations affectées. Leurs évaluations doivent se fonder sur des preuves, et leur gestion devrait être menée de manière responsable et éthique.
https://goo.gl/QwpLAE

Principles for Ethical Humanitarian Innovation, Occasional Policy Paper, Refugee Studies Center, University of Oxford, juin 2015, 12 p.
Ce document présente une série de grands principes éthiques à destination de tous les acteurs impliqués dans le domaine de l’innovation humanitaire. L’innovation y est définie comme un processus d’amélioration et d’adaptation au contexte. Par contre, étant un secteur qui intègre de nouveaux acteurs, avec des processus complexes, il est important que des principes éthiques soient posés afin de guider les prises de décision et d’éviter de nuire. D’où ce document élaboré lors d’un atelier rassemblant un certain nombre d’ONG internationales, d’agences onusiennes, le Fonds Innovation Humanitaire (HIF), ainsi que des universitaires et experts dans des domaines tel que l’éthique médicale, l’éthique humanitaire ou la gestion de l’innovation.
http://www.oxhip.org/assets/downloads/Principles_for_Ethical_Humanitarian_Innovation_-_final_paper.pdf

Humanitarian Innovation : The State of Art, Alexander Betts, Louise Bloom, OCHA Policy and Studies Series n°009, OCHA, PDSB, novembre 2014, 30 p.
Alors que le système humanitaire fait face à des situations toujours plus compliquées, les nouvelles technologies permettent des réponses souvent plus rapides. Ainsi, le concept d’ « innovation » est en plein essor dans le secteur humanitaire où, en général, il fait référence à la technologie, aux produits, aux nouvelles formes de partenariats. Mais il n’a jamais été clairement défini au risque d’être mal utilisé et de rester purement théorique. Sans vouloir apporter une définition toute faite, ce rapport se penche sur ce concept pour établir un langage commun comme base de dialogue et de collaboration. Les différentes parties du rapport analysent un aspect du concept d’ « innovation » : d’abord, la naissance et le développement de l’innovation humanitaire, notamment dans trois domaines : les financements, la recherche et les réseaux/partenariats. Une deuxième partie s’intéresse aux enjeux liés à l’innovation humanitaire, notamment d’un point de vue éthique. Puis, les auteurs explorent le cycle de l’innovation en pratique, à travers les produits, les processus, les partenariats ; et enfin, l’innovation au sein des communautés affectées à travers des exemples concrets. Des études de cas terminent le rapport, avec entre autres la présentation du Cash Programming ou du Digital Humanitarian Network.
https://docs.unocha.org/sites/dms/Documents/OP9_Understanding%20Innovation_web.pdf

The two worlds of humanitarian innovation, Louise Bloom, Alexander Betts, Working Paper N° 94, Refugee Studies Centre, University of Oxford, août 2013, 45 p.
Le secteur humanitaire reconnait désormais le rôle que les innovations peuvent jouer dans l’amélioration des réponses humanitaires. Selon ce rapport, il y a cependant deux manières d’envisager l’innovation : l’approche la plus répandue est celle qui part des organisations elles-mêmes et qui se concentre essentiellement sur une amélioration organisationnelle. La deuxième approche, plus participative, consiste à envisager les innovations en partant des communautés bénéficiaires. Cette approche reste encore très minoritaire au sein de la communauté humanitaire. Et pourtant, comme le montre cette étude, partir des communautés locales pour engendrer des innovations permet de bénéficier des capacités locales d’adaptation et d’innovation qui sont d’importants atouts pour amener des solutions humanitaires durables. Les auteurs analysent ici cette deuxième approche et réfléchissent à la manière d’allier les deux, ce qui ne pourraient que bénéficier aux bonnes pratiques innovantes.
http://www.oxhip.org/assets/downloads/wp94-two-worlds-humanitarian-innovation-2013.pdf

 

État des lieux général de l’innovation dans le secteur humanitaire

« Special feature : Humanitarian Innovation », Humanitarian Exchange, N°66, HPN, ODI, avril 2016, 48 p.
Ce numéro de la revue Humanitarian Exchange s’intéresse à l’innovation dans le secteur humanitaire. Les différents articles traitent des sujets suivants : les possibilités d’adaptation des innovations sur le terrain ; les critères qui font le succès d’une innovation ; le rôle des technologies dans la gestion de l’aide en contextes non sécurisés ; les opportunités offertes par la robotique ; les leçons tirées d’une innovation utilisée lors de la réponse au séisme du Népal en 2015 ; des exemples d’innovations techniques comme des outils de filtration d’eau ou l’utilisation d’imprimante 3D sur le terrain.
http://odihpn.org/wp-content/uploads/2016/04/HE-66-Web-Final.pdf

More than just luck: Innovation in humanitarian action, Alice Obrecht, Alexandra T. Warner, Humanitarian Innovation Fund, ALNAP, avril 2016, 107 p.
Cette étude propose une analyse de ce qu’est l’innovation, aujourd’hui, dans le secteur humanitaire. Ce sujet fait en effet l’objet d’un intérêt croissant depuis quelques années. Après avoir travaillé pendant un an sur 15 études de cas, les auteurs présentent des pratiques que les organisations peuvent adopter pour être plus innovantes, ainsi que les facteurs qui favorisent l’efficacité de ces innovations. A l’adresse indiquée ci-dessous sont également disponibles les rapports des études de cas analysées, qui permettent de mieux comprendre les dynamiques d’un processus innovant.
http://www.alnap.org/what-we-do/innovation

Humanitarian Innovation Conference: Facilitating Innovation, #HIP2015 Report, 17th & 18th July 2015, 10 p.
La Conférence 2015 sur l’innovation humanitaire, dont le thème était ‘Faciliter l’innovation », a rassemblé plus de 275 participants de 29 pays différents. Cinq objectifs principaux les ont guidés pendant deux jours : Partager ses expériences ; Identifier et comprendre les obstacles qui freinent les innovations ; Dépasser les frontières pour dialoguer; Accepter que toutes les innovations ne soient pas « bonnes » ; Améliorer l’intégration des voix marginales et travailler davantage avec les communautés affectées. Ce document synthétise les deux jours de travail et donne accès aux vidéos, présentations, notes de synthèses des ateliers et podcasts.
http://www.oxhip.org/assets/downloads/HIP2015_Conference_Report_Final.pdf

Innovation spaces: Transforming humanitarian practice in the United Nations, Louise Bloom, Romy Faulkner, Working Paper N° 107, Refugee Studies Centre, mars 2015, 34 p.
Ces dernières années, plusieurs agences des Nations Unies ont mis en place des « laboratoires d’innovations » afin d’expérimenter de nouvelles pratiques et de nouvelles solutions aux réponses humanitaires. Ce rapport présente ces laboratoires – « innovations labs » – à travers l’analyse des questions suivantes : sous quelles formes se sont-ils mis en place au sein du système des Nations unies ? Quelle a été la motivation de départ pour les créer ? Quels sont leurs objectifs ? Quels sont leurs impacts et comment ces impacts sont mesurés ? Alors que la tendance est à l’innovation au sein du système humanitaire international, les auteurs espèrent que ces espaces d’expérimentation et de réflexion soient vus comme des opportunités pour encourager l’innovation au sein du système des Nations unies.
http://www.rsc.ox.ac.uk/files/publications/working-paper-series/wp107-innovation-spaces.pdf/

Strengthening the Humanitarian Innovation Ecosystem, Humanitarian Innovation Ecosystem Research Project, Ben Ramalingam & co, Centre for Research in Innovation Management (CENTRIM), University of Brighton, mai 2015, 52 p.
Ce rapport présente les résultats d’un travail de recherché effectué sur l’innovation dans le secteur humanitaire. Il montre que, même si un certain nombre de facteurs sont communs à toute innovation quelque soit le secteur, le milieu humanitaire comporte quelques particularités à prendre en compte. Les auteurs émettent des recommandations pour améliorer les démarches innovantes propres à l’humanitaire. Ils identifient six domaines à renforcer en priorité dont le manque de financements, le renforcement des capacités, ou encore le développement des interactions avec d’autres secteurs.
https://www.brighton.ac.uk/centrim/research-projects/humanitarian-innovation-ecosystem.aspx

 

Relations humanitaires/militaires autour de pratiques innovantes

Military and humanitarian innovation: Opportunities and risks, Dr Josiah Kaplan, Evan Easton –Calabria, Working Paper Series n° 113, Refugee Studies Centre, University of Oxford, février 2016, 48 p.
Cette étude illustre les opportunités, les risques et les enjeux qu’il peut y avoir dans la diffusion et l’échange de pratiques innovantes entre les militaires et les humanitaires. Les auteurs s’appuient sur des études de cas concernant des initiatives innovantes des forces armées américaines et britanniques, tout en étant bien conscients que cela ne représentent pas toute la diversité des forces armées mondiales. Ils estiment que les humanitaires pourraient bénéficier de certains processus et stratégies innovantes des militaires dans les domaines des nouvelles technologies de l’information et de la communication, de la médecine, de la logistique, de la planification stratégique ou de la gestion des innovations. Le rapport pose également la question des risques posés par la diffusion des innovations militaires au regard des principes humanitaires.
http://www.oxhip.org/assets/downloads/wp113-military-humanitarian-innovation.pdf.pdf

Military medical innovation and the Ebola response: a unique space for humanitarian civil-military engagement, Josiah Kaplan, Evan Easton-Calabria, Humanitarian Exchange N° 64, juin 2015, 7-10 p.
Cet article montre comment les humanitaires se sont appropriés les innovations propres à la médecine militaire dans la lutte contre le virus Ebola. Il y est aussi question des capacités militaires de communication, de logistique et de coordination dont ont pu bénéficier les humanitaires. De par l’importance de la crise Ebola, la coordination entre l’armée et les acteurs humanitaires a connu une nouvelle évolution, et suscité d’importantes discussions sur l’implication de l’armée dans l’espace médical humanitaire.
http://odihpn.org/magazine/military-medical-innovation-and-the-ebola-response-a-unique-space-for-humanitarian-civil-military-engagement/

 

L’innovation au service des réfugiés et par les réfugiés

Refugee innovation: Humanitarian innovation that starts with communities, Alexander Betts, Louise Bloom, Nina Weaver, Humanitarian Innovation Project, University of Oxford, Refugee Studies Centre, juillet 2015, 52 p.
Que ce soit juste après leur déplacement ou dans des situations de déplacement prolongé, en milieu rural ou urbain, les réfugiés doivent faire face à de nouveaux défis qui révèlent souvent une grande capacité d’adaptation, d’innovation et de création. Ce rapport présente des exemples d’innovations mises en place par des communautés réfugiées dans cinq pays : Ouganda, Jordanie, Kenya, Afrique du Sud et États-Unis.
http://www.rsc.ox.ac.uk/files/publications/other/refugee-innovation-web-5-3mb.pdf

Innovation and refugees, Forced Migration Review, Supplement, septembre 2014, 28 p.
La question de l’innovation autour du déplacement de population n’est pas nouvelle. Pourtant, les imperfections des approches actuelles, dans les défis auxquels il faut faire face, sont évidentes. En regardant les problèmes anciens avec les nouveaux moyens de recherche et en favorisant l’innovation elle-même, de nouvelles méthodes de travail peuvent être conçues, de nouvelles modalités et paradigmes peuvent émerger afin de rendre la vie des personnes déplacées meilleure, plus durable et moins risquée. Ces 11 articles reflètent une partie de la pensée de l’innovation humanitaire pour les personnes déplacées, et certaines de ses manifestations actuelles.
http://www.fmreview.org/en/innovation.pdf

 

Les nouvelles technologies au service de l’innovation dans l’humanitaire

Drones in Humanitarian Action: A survey on perceptions and applications, Denise Soesilo, Kristin Bergtora Sandvik, Swiss Foundation for Mine Action (FSD), Zoi Environment Network, CartONG, UAViators, septembre 2016,14 p.
L’utilisation de drones lors des réponses aux catastrophes reste encore assez controversée dans le secteur humanitaire. Cette enquête a voulu savoir ce que pensent réellement les travailleurs humanitaires de leur utilisation. Beaucoup de personnes interrogées voient, dans les drones, un réel bénéfice, notamment pour la cartographie, pour les opérations de recherche et de secours, ou pour la livraison de marchandise dans des zones difficiles d’accès. Parmi les arguments négatifs, certains craignent que cette technologie crée de la distance entre les bénéficiaires et les humanitaires, que des applications militaires soient associées à leur utilisation, ou ne voient tout simplement pas leur valeur ajoutée. Quoiqu’il en soit, l’enquête montre que les drones peuvent être un outil pour rendre plus efficace le travail sur le terrain, mais en aucun cas le remplacer.
http://drones.fsd.ch/wp-content/uploads/2016/09/Drones-in-Humanitarian-Acion-Survey-Analysis-FINAL21.pdf
Une dizaine d’études de cas sont disponibles à l’adresse suivante :
http://drones.fsd.ch/en/drones-in-humanitarian-action/

Unmanned Aerial Vehicles in Humanitarian Response, OCHA Policy and Studies Series N°10, juin 2014, 20 p.
Depuis quelques années, le secteur humanitaire montre un intérêt croissant pour l’utilisation des drones lors des réponses aux urgences. Certaines ONG en ont déjà utilisés en Haïti et aux Philippines, essentiellement pour de la collecte de données et de l’évaluation de besoins. Cependant, leur emploi suscite des questionnements d’ordre éthique notamment concernant la transparence, le respect de la vie privée et de la protection des données. Ce rapport se penche sur ces différents enjeux et recommande la mise en place de cadres juridiques et de bonnes pratiques incluant la participation des communautés affectées.
https://docs.unocha.org/sites/dms/Documents/Unmanned%20Aerial%20Vehicles%20in%20Humanitarian%20Response%20OCHA%20July%202014.pdf

Digital humanitarians: How big data is changing the face of humanitarian response, Patrick Meier, Francis and Taylor Press, janvier 2015.
Cet ouvrage montre comment les nouvelles technologies, que ce soit à travers les multiples fonctions des téléphones portables, les images satellitaires, les quantités énormes de données qui naviguent sur les réseaux sociaux, influencent et modifient les réponses humanitaires lors de graves crises ou de catastrophes naturelles. Certes, cela peut être un atout et une aide précieuse qui fait que l’aide apportée peut l’être très rapidement et plus efficacement, mais l’auteur pose aussi le problème du trop plein d’informations, qui comme le manque d’informations, peut aussi être un frein à l’assistance. Cette révolution digitale pose un certain nombre de nouveaux défis liés, par exemple, à la gestion de toutes ces données. L’ouvrage s’appuie sur des études de cas en Haïti, aux Philippines, en Syrie ou en Somalie entre autres.
http://www.digital-humanitarians.com/#chapters

Standardising humanitarian data for a better response: The Humanitarian eXchange Language, Alexandra T. Warner, Alice Obrecht, ALNAP, mars 2016, 37 p.
Cette étude de cas fait partie d’une recherche plus globale sur l’innovation dans le secteur humanitaire. Elle analyse la manière dont OCHA a mené un processus innovant, le langage HXL, pour faciliter la collecte et l’échange de données entre organisations, et ainsi améliorer la coordination lors de la réponse à une crise.
http://www.alnap.org/resource/21965

Cash transfers: an effective tool for international development and humanitarian aid, Challenge Prize Centre-Nesta, juillet 2016, 12 p.
Les transferts monétaires aux personnes dans le besoin sont devenus un outil très utilisé dans le secteur humanitaire international, favorisant, entre autres, l’autonomie des populations. Ce document analyse les enjeux et les opportunités autour de cette forme d’aide. Il montre également que certaines innovations pourraient apporter des changements positifs dans le secteur : les partenariats public-privé, la gestion des données, et l’amélioration de la technologie pour la délivrance des transferts par exemple.
http://www.cashlearning.org/downloads/opportunities-report-cash-transfers-2.pdf

Cash transfers: what does the evidence say? A rigorous review of programme impact and of the role of design and implementation features, F. Bastagli & al., Overseas Development Institute, juillet 2016, 300 p.
Depuis quelques années, les transferts monétaires sont devenus un pilier central des politiques de protection sociale et de réduction de la pauvreté. Cette étude confirme les nombreuses études qui, jusqu’ici, ont prouvé les nombreux impacts positifs des transferts monétaires. Elle couvre particulièrement la période entre 2000 et 2015, et s’intéresse aux pays à revenu faible et intermédiaire. L’étude montre les conséquences attendues mais aussi les impacts non intentionnels sur les individus et les ménages dans six domaines spécifiques : la pauvreté monétaire, l’éducation, la santé et nutrition, l’épargne, l’investissement et la production, l’emploi, l’autonomisation. Les auteurs ont également analysé les variations entre la conception des programmes de transfert monétaire, leur mise en place, et les résultats.
https://www.odi.org/sites/odi.org.uk/files/resource-documents/10749.pdf

 

Sitographie

The Humanitarian Innovation Project : www.oxhip.org

Global Alliance for Humanitarian Innovation : http://www.thegahi.org/

Digital Humanitarian Network : www.digitalhumanitarians.com

The Centre for Research in Innovation Management (CENTRIM) : https://www.brighton.ac.uk/centrim/research-projects/humanitarian-innovation-ecosystem.aspx

The Cash Learning Partnership : www.cashlearning.org

Pagination

p. 31-33