Nouvelles technologies

26 résultats

Nouvelles technologies

La révolution numérique bouleverse tous les domaines, y compris celui de l’action humanitaire. Elle présente en effet de nouvelles opportunités de fonctionnement pour les organisations, facilitant la collecte, l’analyse et la transmission des informations utiles à l’action, en temps réel. Cependant, les populations sont elles aussi actrices de cette révolution numérique avec, notamment, un taux de pénétration de la téléphonie mobile qui se situe entre 60 % et 120 % selon les régions du monde. La révolution numérique n’impacte donc pas seulement le secteur dans ses modalités de fonctionnement interne, mais aussi dans sa relation aux populations, contribuant par-là à une profonde transformation des pratiques de l’aide.

Le secteur est en effet construit depuis des décennies comme une longue chaîne d’intermédiaires allant du contribuable jusqu’à l’ONG de terrain qui agit auprès des populations en passant par les gouvernements, les ONG internationales et les agences des Nations unies. Or, Internet et les applications de smartphones sont des médias de désintermédiation qui remettent en cause la nécessité de tous ces maillons de la chaîne.
Ces nouvelles technologies transforment par ailleurs profondément les processus de prise de décision des organisations et leur relation aux autres parties prenantes de l’aide (depuis les populations jusqu’aux donateurs). La gestion de l’information est ainsi devenue l’un des enjeux des organisations humanitaires modernes et de nouveaux métiers émergent relatifs à ce domaine.
Ces évolutions représentent de nouvelles opportunités pour accéder à l’information, au savoir et aux ressources, mais aussi de nouveaux défis pour les organisations qui doivent s’adapter et anticiper les changements systémiques impliqués par ces innovations.