Gestion des déchets et assainissement écologique dans les territoires en développement et en crise : innover pour avancer !

En 2018, ces journées avaient regroupé une centaine de personnes venues échanger sur des expériences issues de contextes variés tels que le Burkina Faso, la République Démocratique du Congo, Haïti, le Sénégal, le Cameroun, etc.

Première de la série, l’édition GEDAE 2018 a permis d’aborder les thématiques des questions des déchets solides et de l’assainissement dans leur globalité. Elles ont été plébiscitées par les participants pour une reconduction régulière, tant ce format innovant de rencontres leur avait paru intéressant.

L’édition 2019 vise à aller plus en profondeur sur des sujets identifiés comme prioritaires, en particulier la question de la gestion des déchets électriques et électroniques, celle des déchets dangereux et celle de l’assainissement écologique dans des contextes de camps de réfugiés/déplacés. Comme pour l’édition 2018, le principe de ces journées est d’alterner les ateliers pratiques et les exposés de retours d’expériences. En parallèle, une exposition de technologies low-tech / low cost sera visible pendant les 3 jours des rencontres.

Au programme :

  • Le mardi 9 juillet : Valorisation des résidus d’assainissement écologique ;
  • Le mercredi 10 juillet : Gestion des déchets dangereux et des déchets d’équipements électriques et électroniques ;
  • Le jeudi 11 juillet : Valorisation de déchets en construction et travaux publics.

Cet événement se déroulera à l’INSA de Lyon.

Il est co-organisé par le Cefrepade et le Groupe URD.

Contact : gedae@cefrepade.org