Financé par

Ministère centrafricain de l’Habitat, du Logement Social et de l’Urbanisme

Depuis 2013 et les premiers évènements meurtriers à Bangui, la capitale de la République centrafricaine a été l’objet de nombreux déplacements de populations, dont un très grand nombre à l’intérieur de son territoire, engendrant l’émergence de nombreux sites d’accueil de déplacés. M’Poko, le plus important d’entre eux, a pris le nom de l’aéroport à côté duquel il s’est développé, impactant fortement les conditions de sécurité de l’aéroport. Même si ce lieu avait alors représenté une issue pour les populations des quartiers avoisinants venues se mettre sous la protection des forces armées résidant à proximité, le gouvernement de transition a rapidement inscrit en priorité de son agenda la fermeture de ce site.

Le ministre de l’Habitat, du Logement Social et de l’Urbanisme a donc décidé de lancer un projet de construction de logements pour accueillir des personnes déplacées internes de M’Poko afin de s’engager dans la réponse à la crise. Pour ce faire, il a prévu de mobiliser un budget et des terrains dédiés dans le secteur périurbain de Bangui qui sont en sa possession.

Dans le but d’engager ce projet avec les meilleures chances de succès, le ministre a demandé à l’Ambassadeur de France en République centrafricaine de se faire accompagner en amont par une expertise. Le Groupe URD a réalisé cette mission de conseil.

Réalisé par

Anne Burlat

Référente Questions urbaines