Financé par

Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE)

Compte tenu de l’évolution des crises humanitaires, les besoins en aide n’ont cessé de s’accroître et de se complexifier. Le caractère multidimensionnel des contextes, combinant facteurs économiques et environnementaux, enjeux politiques et menaces sécuritaires, ainsi que la multiplication et l’allongement des crises, ont forcé l’État à repenser sa stratégie humanitaire et les moyens qu’il y consacrait. La SHRF 2018-2022 s’organise autour de trois grands axes :

  • L’augmentation des moyens et l’amélioration de leur emploi ;
  • L’inscription de l’action humanitaire dans le traitement durable des crises ;
  • Le renforcement du respect du droit international humanitaire dans les enceintes internationales, dans les relations bilatérales et sur le terrain.

Pour répondre à ces objectifs, 15 engagements ont été définis. Plus de détails en ligne : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/action-humanitaire-d-urgence/strategie-humanitaire-de-la-france-2018-2022/

Dans la continuité de la SHRF 2012-2017, la nouvelle stratégie prévoit une évaluation à mi-parcours. Le Groupe URD, qui était déjà en charge de la précédente en 2015, a de nouveau été choisi par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) pour réaliser cette étude, en accord avec le Groupe de Concertation Humanitaire.

Cette revue à mi-parcours a pour finalité de documenter le niveau de mise en œuvre de la Stratégie, d’analyser les résultats déjà obtenus et les difficultés rencontrées ainsi que d’identifier les éventuels enjeux émergents.
Dans cette perspective, le dispositif méthodologique de cette étude s’appuiera sur trois éléments :

  • La conduite d’entretiens avec les principales parties prenantes (représentants de l’administration, acteurs opérationnels, élus et autres acteurs) ;
  • L’administration d’un questionnaire en ligne auprès des acteurs de la SHRF ;
  • L’analyse des sources écrites relatives à la mise en œuvre de la SHRF.

Quatre « Conférences nationales humanitaires » ont été organisées durant les dernières années, avec une implication systématique mais à différents niveaux du Groupe URD :

Réalisé par

Véronique
Véronique de Geoffroy

Directrice générale (salariée depuis 1999)