Le projet « Vil Nou Pi Bèl – Pour une ville inclusive, durable et résiliente face aux catastrophes naturelles » se décompose en différents types d’activités, qui seront menées par plusieurs partenaires sur une durée de 3 ans. Le Groupe URD est en charge du volet capitalisation, via des évaluations itératives avec mini-séminaires (EIMS), des études, des ateliers de partage de pratiques et des conférences, en France et sur le terrain.

Il s’agit notamment de renforcer la gouvernance locale, de favoriser une approche participative et inclusive de la Gestion des Risques et des Désastres (GRD) et de l’aménagement du territoire ; d’améliorer l’habitat, les services et équipements de base de la ville ; et enfin de redynamiser l’économie.

Sa position géographique dans le bassin de la Caraïbe rend la ville de Jérémie extrêmement vulnérable aux aléas naturels (séismes, ouragans, tsunamis et pluies diluviennes entrainant inondations, éboulements et glissements de terrains). Le manque de gestion de l’environnement amplifie l’impact des phénomènes climatiques. La pauvreté chronique des populations, aggravée par les fréquentes catastrophes, ne permet pas aux plus démunis de développer un niveau minimal de résilience pouvant garantir leur intégrité physique et améliorer leur situation tant économique que sociale. La planification urbaine de la ville de Jérémie est aussi insuffisante et la gestion territoriale inadaptée à la pression démographique actuelle. Ces quelques premiers éléments de contexte déterminent le choix de cette zone pour lancer ce cas d’étude.

Le Groupe URD connait bien cette zone et ses enjeux de résilience, notamment suite à diverses évaluations.

Le présent projet/programme est cofinancé par l’Agence Française de Développement.

 

Réalisé par

VL
Valérie Léon

Chargée de recherche et d’évaluation (depuis 2012)