Financé par

Agence Française de Développement

Véritable écosystème, jadis source nourricière de toute la sous-région, le système Faguibine fait partie des ensembles géophysiques du Mali situé plus précisément dans la région de Tombouctou et le cercle de Goundam. À cheval sur plusieurs communes, la mise en valeur du Faguibine est un véritable défi agro-climatique et humain pouvant avoir un impact économique à très haute valeur ajoutée. Il s’agit d’un cordon de trois lacs naturels qui se remplissent au gré de la crue du bras du fleuve Niger. Mais depuis quelques décennies, les ressources sont en perpétuelle dégradation suite aux effets néfastes du changement climatique et des conflits récurrents. La production agricole souffre du manque d’eau, les ressources pastorales, fauniques et halieutiques ont quasiment disparues. Tout cela a de nombreuses répercussions sur l’ensemble des secteurs de production et a conduit à la pauvreté et la dégradation du tissu social dont l’une des conséquences graves est la rébellion et les conflits intercommunautaires.

L’AFD envisage de lancer un programme pour l’amélioration de la productivité agricole pour contribuer à la lutte contre l’insécurité alimentaire, à la résilience au changement climatique, à la création d’emplois et à la stabilité sociale. Elle a sollicité le Groupe URD pour l’accompagner dans l’analyse du contexte et la compréhension des besoins, afin de faire le diagnostic en vue de l’écriture du projet, d’autant plus nécessaire dans le contexte changeant, incertain, et potentiellement très conflictuel du système Faguibine.

Une étude est donc menée pour identifier les lignes de clivage inter- et intra-communautaires, les mécanismes endogènes de gestion des conflits, ainsi que les opportunités et risques devant être pris en compte par les programmes de développement pour s’assurer d’une gestion sensible aux conflits.

Réalisé par

Alain Olive

Chercheur - évaluateur, Référent Sahel (depuis 2018)

Wandey Ag Ahmed

Coordinateur Pays du Groupe URD au Mali (depuis 2019)