Sécurité économique et transferts monétaires

33 résultats

Sécurité économique et transferts monétaires

La sécurité économique est définie comme la capacité d’une personne, d’un ménage ou d’une communauté à pourvoir durablement et dignement à ses besoins essentiels. Outre la nourriture et l’abri, les vêtements et l’hygiène sont considérés comme des besoins essentiels, générant des dépenses inévitables. À cela s’ajoutent les ressources indispensables pour gagner sa vie, ainsi que les coûts associés aux soins de santé et à l’éducation. De nombreux programmes visent ainsi à renforcer la sécurité économique, parmi lesquels les transferts monétaires.

Depuis longtemps, les acteurs de l’aide ont initié de multiples approches pour renforcer la sécurité économique des ménages et des communautés (renforcement des capacités, micro-crédit, etc.). Bien que développées dans des situations de crise, elles s’orientent en général vers le renforcement de la résilience des populations en misant sur leurs capacités endogènes.

Les transferts financiers représentent une modalité spécifique d’aide à destination des ménages pauvres et vulnérables, afin de les aider à faire face à leurs besoins de base, en leur donnant les moyens de déterminer par eux-mêmes leurs priorités. Si le but principal des transferts monétaires est de réduire la pauvreté et la vulnérabilité immédiate en situation d’urgence, dans les contextes de crise durable ou de post-crise, leur finalité est de restaurer les moyens d’existence.

Cette nouvelle modalité de l’aide est en voie de transformer profondément l’architecture du système de l’aide. Ces évolutions (positives mais aussi potentiellement négatives) doivent être analysées et suivies dans le temps, sans pour autant occulter les autres modalités de renforcement de la sécurité économique qui peuvent s’avérer plus adaptées dans certains contextes.

Projets