Financé par

Agence française de développement, Fondation de France & Principauté de Monaco

La réduction de l’empreinte environnementale : étude des pratiques de l’ONG Humanité & Inclusion

Malgré l’urgence environnementale et climatique frappant particulièrement les pays d’intervention humanitaire, la prise en compte de ces enjeux dans les pratiques et politiques même des organisations humanitaires françaises est encore assez faible. Cependant, l’organisation Humanité & Inclusion mène depuis quelques années, et ce malgré un processus de restructuration interne, des actions visant à réduire son empreinte environnementale, à la fois aux sièges et sur le terrain. Il s’agit aussi à travers cette démarche d’utiliser son rôle sur le terrain pour être vecteur de pratiques plus vertes.

L’objectif de cette étude est double. Pour le secteur humanitaire français, il s’agira de mettre en avant l’expérience d’HI en matière de prise en compte de l’environnement afin d’appuyer la réflexion des autres organisations de solidarité internationale intéressées par ce sujet. Pour HI, cette étude vise à valoriser les initiatives individuelles afin d’apporter un support de réflexion aux prochaines étapes qui seront menées sur le sujet.

Cette étude est réalisée dans le cadre du projet « Apprendre et innover face aux crises », cofinancé par l’Agence française de développement, la Fondation de France et la Principauté de Monaco. Elle contribue notamment à nourrir les réflexions et travaux du Réseau environnement humanitaire qui s’intéresse de près à ces questions.

Réalisé par

S. Brangeon
Samantha Brangeon

Référente du volet "Environnement"