Financé par

Agence française de développement, Fondation de France & Principauté de Monaco

Ce projet, transversal et multisectoriel, comprend plusieurs activités pour appuyer la structuration du milieu de la solidarité internationale en France : production de connaissances et d’outils, formations et renforcement des capacités, diffusion du savoir et partages d’expérience. Il se décline autour de trois thèmes principaux : l’analyse des contextes de crise et post-crise, la prise en compte de l’environnement et l’amélioration de la qualité de l’aide. Une veille sur le fonctionnement et les évolutions du secteur doit permettre d’assurer une bonne adéquation aux besoins des acteurs concernés.

Ce projet, prévu pour une période de trois ans (septembre 2019-septembre 2022), a pour ambition globale d’améliorer les activités de prévention, de préparation et de mise en œuvre des programmes d’aide en situation ou face aux risques de crise et de limiter les impacts négatifs engendrés par ces actions. Il fait suite au premier projet du même nom mis en œuvre par le Groupe URD entre février 2016 et février 2019 (déjà financé par l’Agence française de développement, la Fondation de France et la Coopération monégasque).

Une veille continue est intégrée au projet afin d’analyser les évolutions du secteur et les besoins exprimés, cela dans le but de s’adapter aux attentes et de garantir la pertinence des travaux de façon continue. Le projet repose désormais sur ce socle qui permet de produire des connaissances, mettre en place et rendre accessible une offre d’apprentissage et de renforcement des capacités sur les trois axes principaux :

  • l’environnement et les défis posés par le changement climatique ;
  • les enjeux autour de la qualité des programmes d’aide ;
  • les interventions en situation de crise ou de post-crise.

Il s’agit notamment de se concentrer sur des thématiques émergentes qui nécessitent d’être davantage étudiées, soit parce que le sujet n’est pas encore suffisamment traité, soit parce que la demande émerge clairement du secteur de l’aide.

Les activités sont variées, allant des études opérationnelles aux appuis organisationnels et/ou stratégiques, formations, conceptions d’outils, animations de réseaux professionnels ou d’espaces de réflexion, diffusions via de multiples canaux pour garantir un accès maximal aux connaissances (conférences, ateliers, webinaires, production de supports écrits ou audiovisuels de communication).

Ces activités doivent permettre aux ONG et à leurs partenaires d’améliorer leurs pratiques, de développer une analyse pertinente des contextes et de renforcer leur influence dans le cadre de leurs interventions en situation de crise et/ou post-crise. Il s’agit enfin de stimuler la concertation et d’assurer un meilleur rayonnement international du milieu associatif français.

 

Supervisé par

Véronique
Véronique de Geoffroy

Directrice générale (salariée depuis 1999)

Réalisé par

Samantha Brangeon

Référente du volet "Environnement" (depuis 2015)

VL
Valérie Léon

Chargée de recherche et d’évaluation (depuis 2012)

Michael
Michael Carrier

Référent du volet "Qualité" (depuis 2017)

Alain Olive

Chercheur - évaluateur, Référent Sahel (depuis 2018)